Parker France

Découvrez comment nos vannes d'interface process/instruments contribuent à la réduction des émissions fugitives

Petrochemical plantLa gestion des émissions constitue un défi de taille pour de nombreuses sociétés. Rien qu'en Europe, une raffinerie classique peut relâcher entre 600 et 10 000 tonnes d'émissions fugitives chaque année. Il est estimé que la majorité de ces émissions est due aux équipements du site, tels que les vannes d'interface process/instruments et les technologies de systèmes de tubes de faible alésage.

Les fuites au niveau des vannes représenteraient environ 50% des émissions au sein du secteur chimique et pétrochimique. Ces émissions peuvent peser lourd sur le budget des sociétés, non seulement du fait de la perte d'efficacité du site mais aussi en raison des coûts potentiels liés à la réparation des fuites, au gaspillage énergétique et aux amendes environnementales.

La réduction de ces émissions permettrait aux sociétés de protéger l'environnement, de limiter le gaspillage et de gagner du temps et de l'argent. Il pourrait se révéler judicieux pour l'ingénierie, l'approvisionnement et la gestion de construction (IAGC), ainsi que les utilisateurs finaux impliqués dans la mise en service de réaliser une série de contrôles – en parallèle de toute procédure existante – pour déterminer les capacités des futurs fournisseurs.

Respect de la norme internationale ISO 15848.

La norme internationale ISO 15848 définit une exigence pour l'élimination des émissions dans les processus impliquant des fluides dangereux et des polluants atmosphériques volatils. La norme se divise en deux parties :

Lloyds certificate

- la partie une (ISO 15848-1) s'intéresse au système de classification et aux procédures de qualification pour les essais des appareils de robinetterie, y compris les classes de température, d'endurance et d'étanchéité ;

- la partie deux  (ISO 15848-2) couvre les essais de réception en production des appareils de robinetterie, dont la conformité à l'ISO 15848-1 a été approuvée. Ces essais impliquent un essai de reniflage de fuite au Presse-Étoupe à l'hélium, effectué à température ambiante avec cinq cyclages mécaniques.

L'ISO 15848 définit trois classes de fuite qui spécifient les débits maximum de fuite, la Classe A étant la plus stricte.

Les produits Parker sont conformes à l'ISO 15848 depuis quelques années maintenant.

Image 1. Le contrôle des vannes d'interface process/instruments 15 mm Pro-Bloc® réalisé par Lloyd’s Register remonte à juillet 2007.

 

Vérifications et homologations par des tiers.

Selon les pratiques classiques dans le secteur en matière d'approvisionnement, celui-ci est conditionné par l'obtention de certificats d'homologation ou la réalisation de vérifications par des tiers. Les fabricants de vannes renommés, comme Parker, peuvent fournir des certificats signés devant témoins, ainsi que des attestations de vérification par de grands organismes et conseillers techniques, tels que Lloyds, TUV ou DNV.

Si les vérifications sont réalisées par des tierces parties inconnues, certains ingénieurs et spécialistes de l'approvisionnement voudront s'assurer de la qualité et du niveau de certification proposés – en vérifiant que les auditeurs cités sont des spécialistes de confiance dans leur domaine. Et il est important que les fournisseurs puissent donner accès à toute certification mentionnée, en guise de preuve de leur compétence.

Les grandes sociétés qui bénéficient d'une solide expérience et figurent sur des listes de fournisseurs approuvés représentent également un très bon indicateur de la qualité d'approvisionnement. Les fabricants de vannes d'interface process/instruments qui travaillent avec de grandes compagnies pétrolières sont, en général, tenus de se soumettre à des contrôles de pré-qualification et des systèmes d'approbation rigoureux. En voici quelques exemples :

  • Respect des codes spécifiques conformes à l'ISO 15848, à savoir le SPE 77/300
  • Réalisation d'une série d'essais (comme un essai des garnitures après un certain nombre de cyclages)
  • Homologations complètes devant témoin
  • Vérification par une tierce partie reconnue

La réussite de ces contrôles constitue un excellent indicateur de la qualification d'un fournisseur.

Image 2 Vanne à double isolement et purge conforme aux normes MESC de Parker.

Expertise du secteur et formation.

Dans les applications offshore, le manque d'expertise ou de formation peut avoir de lourdes conséquences. Il est, par conséquent, impératif que les fournisseurs puissent prouver leur connaissance de l'environnement professionnel et des opérations concernées.

Afin d'avoir une idée claire de l'expérience et des qualifications des fournisseurs, il convient de leur demander des détails concernant leur pratiques et procédures en matière de test, leur connaissance de la législation et leur conformité aux normes du secteur.

Quelles questions poser aux fournisseurs potentiels ?

Il pourrait se révéler judicieux pour les acheteurs et les ingénieurs contractuels du secteur de l'IAGC, chargés de la mise en service de vannes d'interface process/instruments, d'examiner les points suivants avant de recruter de nouveaux fournisseurs :

  1. Le fournisseur fait-il appel à un organisme de contrôle indépendant reconnu, tel que Lloyds, DNV ou TUV, pour vérifier la conformité à la norme ISO 15848 (partie 1 et partie 2) ?
  2. En cas d'homologation délivrée par un contrôleur inconnu, son expertise a-t-elle été confirmée ?
  3. Quels types de produits l'homologation fournie couvre-t-elle ? Par exemple : les émissions fugitives, les conceptions à boisseau et pointeau utilisées sur les vannes à double isolement et purge, etc.
  4. Quels autres certificats, homologations ou attestations de contrôle le fournisseur peut-il produire (par exemple, certification de type d'essai d'homologation) et peut-il prouver qu'ils sont à jour ?
  5. La société propose-t-elle des produits qui dépassent les normes du secteur ?

Pour en savoir plus sur les qualifications de Parker en matière d'émissions fugitives et découvrir ses vannes d'interface process/instruments de qualité supérieure, veuillez vous rendre sur le site Web de la division Instrumentation Products  de Parker.

Jim BreezeArticle rédigé par Jim Breeze, chef de produits connexions et valves process chez Parker Hannifin, division Instrumentation Europe.

Découvrez nos autres blogs instrumentation:

De l'intérêt de la standardisation dans l'industrie du pétrole et du gaz

L'acier inoxydable ne suffit plus : l'industrie du pétrole et du gaz utilise des alliages anti-corrosion

Les certificats matière 3.1 en libre service offrent un avantage concurrentiel

L'instrumentation fait sa révolution avec le nouveau raccord haute pression FCC

 

Catégories
Publications récentes de l'auteur

Découvrez comment nos vannes d'interface process/instruments contribuent à la réduction des émissions fugitives

La gestion des émissions constitue un défi de taille pour de nombreuses sociétés. Rien qu'en Europe, une raffinerie classique peut relâcher entre 600 et 10 000 tonnes d'émissions fugitives chaque...

Répondre aux exigences des normes NACE pour les matériaux utilisés dans la fabrication de raccords

Depuis la mise à jour de la norme NACE (National Association of Corrosion Engineers) MR0175 vers un statut ISO, en décembre 2003, un sentiment de confusion s'est propagé concernant la catégorie de...

Améliorez la rentabilité de vos systèmes hydrauliques grâce à un kit de contrôle de température gratuit

Il existe de nombreux facteurs sous-jacents qui, seuls ou associés à d'autres paramètres, réduisent l'efficacité des systèmes hydrauliques et font baisser la rentabilité globale. Pour vous aider à...
Commentaires

Vous avez une question concernant les produits ou services Parker ?
Nous sommes là pour vous aider : Contactez-nous !

Note to Découvrez comment nos vannes d'interface process/instruments contribuent à la réduction des émissions fugitives

Commenter





Captcha